Burger Menu

Site by

< Back to Press Room

Sport : Que sont devenus les sportifs du premier confinement ?

Joko image 14.png

Paris, le 26 novembre 2020 - Joko, l'application qui révolutionne le cashback, a réalisé une étude à propos de l'impact des deux confinements sur les dépenses sport de ses utilisateurs. Focus sur les tendances dans le secteur du sport ces dernières semaines. 

L’étude se base uniquement sur les données bancaires agrégées et anonymisées de 200 000 utilisateurs Joko. Toutes les dépenses analysées ont été effectuées par carte bancaire, en ligne ou en magasin.

L'annonce du premier confinement a bouleversé la vie des Français. Contraints de rester chez eux, ils se sont découverts de nouvelles passions et le sport a pris une place importante dans leur quotidien. 

L'autorisation des Français à sortir de chez eux pour pratiquer du sport ainsi que la prolifération des cours en direct sur les réseaux sociaux ont fait la part belle aux enseignes spécialisées.

Le premier confinement aura certainement donné aux Français l'envie de faire du sport ! 


Joko Image 15.png

Si les Français ont dépensé chez des enseignes spécialisées de sport pendant le confinement, cela faisait en moyenne 4 mois qu'ils ne l'avaient pas fait !

Ils se sont remis en piste et se sont équipés pour pratiquer leurs activités préférées depuis la maison, seul ou en famille. 

Tapis de yoga, altères, chaussures de running... Le plein d'articles de sport et un panier moyen en forte hausse !

joko image 16.png

Le panier moyen sur la période du premier confinement a explosé. Atteignant 55€, toutes enseignes confondues, il a augmenté de 37% par rapport à celui de 2019 à la même période. 

Troquant souvent les salles de sport pour des e-entraineurs sportifs, les Français ont certainement investi dans du matériel et un équipement performant pour continuer leurs activités physiques. 

Private Sport Shop crée la surprise et profite de la fermeture des magasins de ses concurrents pour faire exploser ses ventes ! 

Joko Image 17.png

Si l'on regarde plus précisément les évolutions des montants dépensés chez les acteurs du sport, deux tendances apparaissent clairement. 

1. Les retailers comme Decathlon, GO Sport, Intersport et Sport 2000 ont vu leur chiffre d’affaires drastiquement baisser. Decathlon perd jusqu'à 89% de ses ventes sur les premières semaines de confinement, comparé à janvier 2020. L'enseigne signe une belle remontada et multiple ses ventes par 1,5 dès le déconfinement. 

Les enseignes brick & mortar ont pris du temps à réorganiser leurs parcours de vente et à mettre en place le click & collect. 

2. Tandis que les ventes du pure player Private Sport Shop ont, elles, explosé.

Private Sport Shop domine les ventes sur la période, grâce à sa performante plateforme de e-commerce et à son positionnement qui mêle ventes privées et sport. L'enseigne multiple ses ventes par 2,4 à son prix maximal. 

Le succès de Private Sport Shop s’explique aussi par le (nouvel) attrait des Français pour les équipements sportifs connectés. 

À noter que leurs ventes fluctuent tout au long de l'année selon le calendrier de leurs ventes privées. 

Private Sport Shop fait alors son entrée dans le classement en parvenant à détrôner GO Sport. Decathlon et Intersport conservent la tête du classement ! 

Joko image 18.png

Malgré la fermeture des magasins, les enseignes ont redoublé d'efforts pour convaincre et vendre via d'autres circuits. Decathlon garde sa position de leader. 

L'enseigne préférée des Français a installé des corners dans les magasins Franprix d'Île-de-France et plus récemment dans les grandes surfaces de l'enseigne Auchan.

Intersport a rouvert son site e-commerce quatre semaines après le début du premier confinement pour rattraper la perte des ventes en magasins et a mis en place chez leurs 200 magasins un drive. Seulement, les ventes sur la période sont 89% inférieures à celles de Decathlon. 

Private Sport Shop s'insére sur ce podium et prend la troisième place devant GO Sport qui chute pendant ce premier confinement.

Et sur le début du confinement n°2 ? GO Sport remet une basket sur le podium, suivi de près par le pure player Private Sport Shop.

Joko image 19.png

Pour cette nouvelle période de confinement, Intersport prend la deuxième place du classement, en termes de part de marché. 

Mieux préparer à ce nouvel épisode, les enseignes brick & mortar relèvent le pari du click & collect et conservent la tête du classement. 
Le e-commerce brille toujours avec Private Sport Shop, qui suit de près le troisième concurrent. 

Malgré ce nouvel attrait, le secteur a été fortement secoué ! Parviendra-t-il à reprendre l'avantage dans les prochaines semaines ?

Joko image 20.png
Ces chiffres encourageants du premier confinement cachent la dure réalité de la situation. Le secteur du sport a également souffert des deux confinements et accuse le coup d'une année 2020 en dessous des performances habituelles. 

Passé le temps fort de la rentrée scolaire, la courbe des ventes 2020 tombe sous celle de 2019 pendant l'entre-deux confinements. 

L'annonce d'un deuxième confinement et la nouvelle fermeture des magasins renforcent l'enjeu du Black Friday et des fêtes de fin d'année dans l'objectif d'atteindre les résultats de 2019. 

Méthodologie
Cette étude a été réalisée à partir des dépenses, en ligne et en magasin, de 200 000 utilisateurs Joko effectuées entre le 01/01/2019 et le 12/11/2020 chez les enseignes suivantes : Decathlon, GO Sport, Intersport, Private Sport Shop, Sport 2000.    

À propos des études Joko
Joko réalise des études de marché 100% basées sur la donnée de paiement et permet aux enseignes de mieux comprendre les habitudes de consommation des Français. Joko dispose en effet d’une compréhension très fine des habitudes de leurs achats grâce aux millions d’euros de transactions traitées quotidiennement : plus de trois milliard d’euros de transactions ont déjà été traitées par Joko. Avec l’accord de ses utilisateurs, Joko permet ainsi aux enseignes de comprendre, sur la base de statistiques agrégées et anonymisées, leur positionnement vis-à-vis de leur marché et de leurs concurrents.

À propos de Joko
Offrir à ses utilisateurs l'opportunité de récupérer gratuitement une partie de ce qu’ils dépensent, c'est ce que permet la solution de cashback Joko, capable de rémunérer chacune de ces dépenses, qu'elle soit faite en ligne ou en magasin. Courses alimentaires, voyage, prêt-à-porter, beauté, ameublement, bricolage, etc. : tous les secteurs sont représentés. L'application compte déjà 500 000 utilisateurs. Les 1 000 partenaires présents sur l'app, récompensent les utilisateurs au quotidien ; ce faisant ils les acquièrent et les fidélisent, et voient ainsi leur chiffre d'affaires augmenter.


Cliquez ici pour télécharger l'étude en entier en PDF.

< Back to Press Room