Burger Menu

Site by

< Back to Press Room

Ameublement : les Français ont-ils profité du confinement pour réaménager leur intérieur ?

Joko Image 21.png
Paris, le 26 novembre 2020Joko, l'application qui révolutionne le cashback, a réalisé une étude à propos de l'impact des deux confinements sur les dépenses ameublement de ses utilisateurs. Focus sur les tendances dans le secteur de l'ameublement ces dernières semaines. 

L’étude se base uniquement sur les données bancaires agrégées et anonymisées de 200 000 utilisateurs de Joko. Toutes les dépenses analysées ont été effectuées par carte bancaire, en ligne ou en magasin.

À la surprise générale, le pure player Made.com souffre de la situation ! BUT excelle pendant l'entre-deux confinements.
Joko image 22.png

Si l'on regarde plus précisément les évolutions des montants dépensés chez les acteurs de l'ameublement, deux tendances apparaissent clairement. 

1. Les enseignes brick & mortar ont pris du temps à réorganiser leurs parcours de vente et à mettre en place le click & collect.
Ikea, BUT et Conforama souffrent de la fermeture de leurs magasins et de l'absence de systèmes alternatifs dès les premiers jours de confinement. Néanmoins, elles rebondissent rapidement. La mise en place de click & collect et la hausse de visibilité sur leurs sites e-commerce permettent aux enseignes de réaliser un pic de ventes dès le déconfinement. BUT multiplie ses ventes par 1,2 par rapport à janvier 2020 et jusqu'à 1,5 fin juillet. Conforama ne parvient pas à suivre la tendance de ses concurrents. Le rachat de l'enseigne par BUT lui va certainement lui permettre de retrouver ses performances d'antan.

2. Le pure player peine à maintenir le niveau de ses ventes pendant le premier confinement.
Contrairement à d'autres pure players, Made.com ne parvient pas à se reposer sur la puissance de sa plateforme e-commerce et sur son excellence logistique. 

Pendant le confinement n°1, Habitat atteint le sommet du podium (habituellement n°4)... Ikea perd une place tandis que BUT et Conforama sortent du classement !

Joko Image 23.png
Habitat se place en position de leader en termes de montants dépensés sur l'ensemble du premier confinement. Il détrône le géant Ikea, qui se retrouve n°2, avec seulement 15% de ventes en moins qu'Habitat. 

Maisons du Monde, habituellement n°5, parvient à atteindre la troisième place du classement et affiche 79% de ventes en moins que le leader du premier confinement. L'investissement de l'enseigne dans la start-up tech de simulation d'aménagement d'intérieur en 3D, Rhinov, lui a certainement permis de faire la différence face aux géants de l'ameublement. 

Conforama et But sont les grands absents de ce podium, pénalisés malgré les différentes initiatives mises en place comme le click & collect sans contact et le drive.

Sur cette période, peu des clients acquis par Habitat avaient déjà dépensé chez une des enseignes concurrentes !

Joko Image 24.png

Parmi les clients acquis par Habitat, peu étaient déjà adeptes des grandes enseignes d'ammeublement ! 16% des nouveaux clients étaient déjà clients d'Ikea et un dixième déjà clients de Conforama. 

Et sur le début du confinement n°2 ? Ikea reprend sa place de leader et Maisons du Monde est relégué derrière BUT et Conforama.

Joko Image 25.png

Pour ce nouvel épisode du confinement, les enseignes ont, cette fois-ci, pu se préparer. 

Depuis le début de ce deuxième confinement, Ikea a repris la tête du classement en termes de parts de marché.  

Habitat chute d'une place mais devance toujours le reste du peloton. 

Conforama et BUT reprennent de l'avance sur Maisons du Monde et se rapprochent de leurs positions habituelles. 

Les autres acteurs du secteur, notamment Alinea et Made.com, restent loin derrière les retailers historiques organisés face à la crise et ayant déjà conquis de nombreux clients. 

Les enseignes vont-elles réussir à sauver les meubles sur cette fin d'année ? Les ventes de ce nouveau confinement ne le présage pas !

Joko Image 26.png
À l'instar de la grande majorité des secteurs, l'ameublement n'a pas échappé à quelques chamboulements du fait de la crise du Covid-19. 

Si les Français ont eu le temps de s'adonner à leur rangement de printemps, ils n'ont pour autant pas pu renouveler leur aménagement d'intérieur ! 

Les ventes remontent en flèche dès le déconfinement et reviennent au niveau de celles de janvier 2020. Le fait de vivre pendant près de deux mois chez soi a certainement dû motiver les Français à renouveler leur intérieur. 

L'annonce de ce deuxième confinement vient à nouveau fragiliser les ventes des enseignes qui doivent faire face à une nouvelle fermeture de leurs magasins. 

Le panier moyen chute ces deux premières semaines de confinement ! L'intérieur des Français, (trop) bien aménagé ?

Joko image 27.png
De nombreuses raisons pourraient expliquer que le panier moyen, toutes enseignes confondues, chute de 25% par rapport au premier confinement. Il atteint 150€ sur les deux premières semaines de ce nouvel épisode. 

Les Français ont-ils déjà (trop) profité de l'entre-deux confinements pour réaménager l'ensemble de leur intérieur ? Les chaumières ont-elles toutes déjà été transformées en nids douillets ? 

Ce constat est à nuancer puisque les mois de novembre et décembre sont, chaque année - Covid-19 ou pas - les moins intenses en termes de ventes pour les enseignes d'ameublement.

Méthodologie
L'étude a été réalisée sur les dépenses de 200 000 utilisateurs Joko entre le 01/01/2019 et le 12/11/2020 chez les enseignes suivantes : Alinea, BUT, Conforama, Habitat, Ikea, Made.com, Maisons du Monde.

À propos des études Joko
Joko réalise des études de marché 100% basées sur la donnée de paiement et permet aux enseignes de mieux comprendre les habitudes de consommation des 18-35 ans. Joko dispose en effet d’une compréhension très fine des habitudes de leurs achats grâce aux millions d’euros de transactions traitées quotidiennement : plus de trois milliard d’euros de transactions ont déjà été traitées par Joko. Avec l’accord de ses utilisateurs, Joko permet ainsi aux enseignes de comprendre, sur la base de statistiques agrégées et anonymisées, leur positionnement vis-à-vis de leur marché et de leurs concurrents.

À propos de Joko
Offrir à ses utilisateurs l'opportunité de récupérer gratuitement une partie de ce qu’ils dépensent, c'est ce que permet la solution de cashback Joko, capable de rémunérer chacune de ces dépenses, qu'elle soit faite en ligne ou en magasin. Courses alimentaires, voyage, prêt-à-porter, beauté, ameublement, bricolage, etc. : tous les secteurs sont représentés. L'application compte déjà 500 000 utilisateurs. Les 1 000 partenaires présents sur l'app, récompensent les utilisateurs au quotidien ; ce faisant ils les acquièrent et les fidélisent, et voient ainsi leur chiffre d'affaires augmenter.


Cliquez ici pour télécharger l'étude en entier en PDF.

< Back to Press Room